Accueil

Le mot de fin de PolitiQ – queers solidaires.

 Juin 2014 : PolitiQ – queers solidaires n’existe plus. On a fait des belles choses et des moins bonnes. On y a pris beaucoup de plaisir et quelques baffes. Mais c’est le temps pour le collectif de se dissoudre vers de nouvelles aventures et d’autres groupes affinitaires. On aura tenté de brasser la baraque pendant quelques années, en ramenant que la sexualité est politique. De 2009 à 2014, le groupe a valsé dans les rues pour dénoncer la brutalité policière, la criminalisation de la sexualité des personnes vivant avec le VIH, la pathologisation des transidentités, la charte raciste des valeurs québécoises et de manière plus générale, le sexisme, l’hétérosexisme, l’homonationalisme, les LGBTphobie et les divers systèmes d’oppressions qui nous exploitent. On a participé à l’UPOP, au collectif de travail LGBT et à des recherches sur le témoignage des minorités sexuelles; on a fait des ateliers dans les cégeps et les universités : sur le féminisme, sur le queer, sur la post-pornographie, sur les pink blocs, sur le capitalisme rose, sur les nouvelles façons d’envisager la prévention du VIH, sur les réalités intersexes, etc.  On a tenu des positions politiques et pro-sexe dans une volonté de troubler un peu le consensus communautaire LGBT et son homonormativité qui trop souvent réduits nos corps et nos expériences au silence. On ferme les portes, mais on garde le facebook pour vous tenir au courant de ce qui se passe à Montréal et aux alentours dans les milieux féministes queers. Ce qu’on a produit, dont nos communiqués et le zine du Plan Q, sera toujours disponible sur notre site web pour quiconque voudrait les utiliser. On vous invite à créer d’autres collectifs queers dans toutes les langues possibles, à continuer d’inventer de nouvelles façons d’être ensembles, à prendre soins les un.es les autres, à être fabuleuses et plein.es de paillettes dans le lit et dans la rue, à poursuivre les luttes. On a hâte d’entendre parler de vous.

 

Publicités